En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Bordeaux Sciences Agro Institut de la Science de la Vigne et du Vin Labex Cote

UMR 1065 Santé et Agroécologie du Vignoble

Séances de l'Académie d'Agriculture

Académie d'Agriculture
Dans le cadre de la séance de l'Académie d'Agriculture du 30 mai 2018, Laurent Delière a donné une conférence sur l'accompagnement du déploiement des nouvelles variétés de vigne résistantes

La séance de l'Académie d'Agriculture du 30 mai 2018, animé par Yves Lespinasse portait sur :

Révolution variétale en viticulture ! De nouveaux cépages résistant aux maladies : création, déploiement et impact sur la filière viticole

A cette occasion Laurent Delière a donné la conférence suivante :

  • Comment accompagner le déploiement des nouvelles variétés de vigne résistantes au mildiou et à l’oïdium ?

Après la quasi-disparition du vignoble des "hybrides producteurs directs", de nouvelles variétés résistantes au mildiou et à l'oïdium ont récemment été inscrites en France. Les premières variétés sont aujourd'hui à la disposition des viticulteurs et l'offre va s'accroître dans les années à venir. Les questions soulevées par le déploiement de ces nouvelles variétés sont nombreuses et concernent aussi bien les exploitations viticoles et les filières, que les territoires.

La première question concerne le potentiel qualitatif de ces nouvelles variétés et leur valorisation possible. Plusieurs programmes de recherche sont en cours pour appréhender les caractéristiques organoleptiques de ces vins, définir des itinéraires de vinifications adaptés identifier les marchés et les modes de valorisation les plus porteurs. Parallèlement, les expérimentations réalisées par les viticulteurs qui ont planté ces variétés et en commercialisent le vin, apporteront un éclairage essentiel sur cette question. Le deuxième enjeu, plus collectif, concerne la gestion de la durabilité des résistances. Plusieurs cas d'érosion voire de contournement de certains facteurs de résistances au mildiou et à l'oïdium ont été observés en Europe. Le suivi de l'évolution des populations d'agents pathogènes ciblés par les résistances est donc nécessaire pour préserver au mieux l’efficacité des cépages résistants sur le long terme. Enfin, le troisième enjeu concerne la conception d’itinéraires techniques adaptés aux variétés résistantes, respectant les objectifs de production, favorisant la durabilité des résistances tout en recourant le moins possible aux produits phytosanitaires. Pour ce faire, il est nécessaire d'acquérir des données et des connaissances, en situations de production, sur le comportement des cépages, les dynamiques épidémiques des bio-agresseurs et, plus globalement, sur les performances de ces systèmes.

Pour répondre à ces enjeux l'INRA a mis en place des dispositifs originaux, de longue durée et de dimension nationale :

  • le réseau d'expérimentations systèmes SALSA, intégré au dispositif DEPHY Expe, permet de tester des systèmes de culture combinant, dans une approche agro-écologique, l'usage de la résistance variétale, les régulations naturelles, la gestion du sol sans herbicide et des traitements en dernier recours. Ces systèmes originaux très bas-intrant font l'objet d'une évaluation multicritères, environnementale, agronomique et socio-économique;
  • l’Observatoire National du Déploiement des Cépages Résistants (OSCAR), est un dispositif participatif qui s'appuie sur les expérimentations réalisées par les viticulteurs en situations de production. La dimension participative du dispositif favorise la capitalisation des retours d'expériences sur la conduite des variétés sur le terrain (comportement agronomique, potentialités de mécanisation, facilité de conduite, etc.) et sur la qualité des vins. L’observatoire permet aussi de surveiller le comportement des variétés résistantes face aux agents pathogènes (émergence de nouvelles maladies, contournement de la résistance). Des isolats d’oïdium et de mildiou sont collectés sur les parcelles de l’observatoire pour suivre au laboratoire l’évolution de leur agressivité. Cette approche sera bientôt renforcée grâce aux recherches en cours sur l'identification des facteurs génomiques des pathogènes impliqués dans l'érosion des résistances de la vigne.

Enfin, les données issues de ces dispositifs alimentent les modèles mathématiques développés par les chercheurs pour comprendre comment les dynamiques épidémiologiques d’érosion des résistances sont affectées par les stratégies de déploiement (proportion et répartition dans le paysage) et par les caractéristiques des paysages agricoles (par exemple la connectivité entre les parcelles). La modélisation mathématique joue ici un rôle essentiel car expérimenter sur ces questions à l’échelle des territoires viticoles est très difficile sinon impossible.

Vous pouvez aussi télécharger la présentation de L. Delière (pdf)

Voir aussi