En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Bordeaux Sciences Agro Institut de la Science de la Vigne et du Vin Labex Cote

UMR 1065 Santé et Agroécologie du Vignoble

Enora Bodin

Enora Bodin
Doctorant (début de thèse novembre 2017)

mel : enora.bodin@inra.fr

Sujet de la thèse : Effet d’actifs biologiques à action « phytostimulante » (biostimulants et stimulateurs de défense) sur les réponses aux stress biotiques et abiotiques de Vitis vinifera : élaboration de stratégies de lutte complémentaire contre divers agents pathogènes de la vigne

  • Encadrant : MF Corio-Costet
  • Financement : Bourse CIFRE INRA-Société De Sangosse

Résumé

La vigne est soumise à de nombreux stress biotiques (bioagresseurs) et abiotiques (climat, sources nutritionnelles) et nécessite d’être protégée ou soutenue, soit avec des produits de protection des plantes (PPP), soit avec des fertilisants ou biostimulants qui renforceront sa capacité de développement et de réponses aux stress. Cependant, de manière récurrente, suite à l’emploi des PPP, des phénomènes de résistances aux PPP apparaissent au sein des populations de bioagresseurs et en particulier chez les agents biotrophes tels que l’oïdium et le mildiou, qui consomment plus de 80% des fongicides utilisés en viticulture. De plus, de nombreux problèmes d’écotoxicologie et environnementaux surviennent suite à l’emploi des PPP. D’autre part, depuis plusieurs années, suite au changement global, aux épisodes climatiques irréguliers, aux modifications de pratiques (enherbement, taille, encépagement, porte-greffe), les rendements diminuent et le dépérissement du vignoble semble augmenter (maladies de dépérissement avec agents pathogènes, pertes de vigueur inexpliquée, physiologie et développement perturbé etc.).

Il parait donc nécessaire de prendre en compte de manière globale les réponses de la plante à ces différents stress et de développer des méthodes qui permettraient de renforcer les systèmes de défenses de la plante et d’équilibrer la répartition de ses ressources métaboliques entre métabolisme primaire et secondaire. Cette vision très « végétale centrée » devra être associée aux différentes méthodes de lutte dites « alternatives » ou « complémentaires » intégrant l’amélioration variétale, la lutte biologique ou encore l’utilisation de stimulateurs des défenses de plante (SDP).

C’est dans ce cadre, que se situe cette thèse, qui visera à évaluer comment des phytostimulants (SDP et biostimulants) pourraient intervenir pour augmenter la résistance naturelle des cépages implantés, voire améliorer le niveau de résistance de génotypes hybrides, à différents stress biotiques (agents pathogènes fongiques variés) et abiotiques (stress hydriques, déséquilibre nutritionnel), tout en conservant la qualité du rendement. Nous chercherons en jouant sur les équilibres entre les métabolismes primaire et secondaire à établir un trade-off entre qualité-rendement et résistance naturelle aux stress. Cette approche globale utilisera des outils novateurs (q-RT-PCR à haut débit) développés au laboratoire, et permettra d’évaluer soit un statut de défense de la plante aux stress biotiques (puce Neovigen-96) ou abiotiques (puce Biostim-96), soit un statut physiologique et fonctionnel de la plante. Des approches plus métaboliques sont également envisagées, ainsi que des études sur la relation entre la plante et le sol (rhizosphère) en complément. In fine, nous développerons des stratégies d’utilisation des phytostimulants qui participeront à un améliorer l’état sanitaire et physiologique du vignoble.

Voir aussi

Formation

2015 – 2017 : Master 2 Biology Agrosciences (B2AS) Mycology and Phytopathology – Université de Bordeaux
2013 – 2015 : Licence Biologie Santé Spécialité Biologie moléculaire, cellulaire et physiologie – Université de Bordeaux

Expérience professionnelle

2017 - Stage Master 2 à l'ISVV-INRA Bordeaux Aquitaine, UMR 1065 Santé et Agroécologige du Vignoble. Sujet : Effet de phytostimulants sur le métabolisme de Vitis vinifera et sur ses défenses contre des bioagresseurs. Encadrants : Marie-France Corio-Costet, Anthony Bellee
2016 - Stage Master 1 à l'INRA Bordeaux Aquitaine, UR 1264 Mycologie et Sécurité des Aliments. Sujet : Développement de marqueurs moléculaires mitochondriaux taxonomiques et phylogénétiques chez Fusarium spp. Encadrant : Gérard Barroso
2015 - Stage Licence 3 à l'INRA Bordeaux-Aquitaine, UMR 1332 Biologie du Fruit et Pathologie. Sujet : Transformation de génome chez les mollicutes. Encadrante : Carole Lartigue