En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Bordeaux Sciences Agro Institut de la Science de la Vigne et du Vin Labex Cote

UMR 1065 Santé et Agroécologie du Vignoble

Physiopath

Physiopath
© PNDV
Physiopath : Identification des mécanismes sous-jacents au dépérissement, de la physiologie à la pathologie

Physiopath, fait partie des 9 projets de recherche du Plan National Dépérissement du Vignoble acceptés.

Le Plan National Dépérissement du Vignoble a lancé 9 programmes de recherche. Ils couvrent des domaines d’investigation variés avec des approches transversales et multifactorielles. Plus de 3 millions d’euros d’aide vont être octroyés aux neuf lauréats sur la durée des programmes. Les équipes scientifiques leaders de chaque projet sont réparties dans différents pôles scientifiques et régions viticoles.

Résumé du projet

Le projet PHYSIOPATH a pour ambition d'identifier les mécanismes sous-jacents au dépérissement de la vigne par une approche intégrée, combinant les interactions biotiques et la physiologie de la plante hôte. Les propriétés hydrauliques de l’appareil vasculaire (conducteur de la sève brute et lieu de dispersions des agents pathogènes vasculaires) seront étudiées, ainsi que leurs rôles dans la vulnérabilité de la vigne aux maladies vasculaires et à la sécheresse. La réponse physiologique de la vigne (dysfonctionnement hydraulique et carboné) aux contraintes biotiques (maladies vasculaires et foliaires) et abiotiques (sécheresse) sera étudiée. Ce projet conduira enfin à l’identification des seuils de contraintes entraînant le cep vers le dépérissement au champ. Ce projet permettra de lever des verrous existants à l’interface de la pathologie et de l’écophysiologie afin d’identifier des outils de diagnostic du dépérissement de la vigne pouvant être utilisés par la profession viticole.

Chloé Delmas est porteur du projet.