En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

UR 1264 - MYCSA : Mycologie et securite des aliments

MycSA

Mycologie & Sécurité des Aliments
INRA Bordeaux-Aquitaine
BP 81
33883 Villenave d'Ornon Cedex

Projet ResistaMicro 2018-2022

Comprendre et Maîtriser les infections de Microdochium pour améliorer la résistance du blé à la « Microdochiose».

Projet ResistaMicro
ResistaMicro est un projet partenarial piloté par Arvalis et financé par le Fonds de Soutien à l’Obtention Végétale (FSOV) auquel participe MycSA

Depuis plusieurs années, Microdochium majus et M. nivale, champignons phytopathogènes pouvant infecter tous les organes des céréales, sont significativement présents en France et causent d’importantes pertes de rendements. Il devient indispensable de mieux comprendre et maîtriser ces deux espèces de Microdochium afin de développer des variétés tolérantes à ces agents pathogènes. Le projet « FSOV Microdochium », initié en 2014, a permis de mieux connaître l’occurrence de ces deux espèces en France, de mieux reconnaître les symptômes de la microdochiose sur feuilles, et a mis en évidence des comportements contrastés entre les variétés.
Ce projet a également permis de mettre en évidence des verrous méthodologiques notamment dans la maîtrise des inoculations artificielles. Ces freins sont, en partie, liés aux manques de connaissances sur la biologie de ces champignons. Afin de lever ces verrous, ResistaMicro sera structuré en 3 axes de recherche.
Le premier, axé sur la biologie et l’épidémiologie du champignon, consistera à caractériser génétiquement les populations de Microdochium spp. isolées principalement sur blé tendre mais également sur blé dur, orge et triticale, afin de regarder si il existe une structuration des populations selon l’hôte, les organes ou les régions. Parallèlement, nous identifierons les facteurs agro-climatiques à risque dans le développement de la maladie par des analyses moléculaires de lots de grains issus des enquêtes Arvalis. La connaissance de ces éléments est essentielle pour implanter des essais variétaux dans des conditions optimales de pression de maladie et proposer un modèle de prédiction du risque.
Le second volet aura l’ambition de mettre au point des protocoles d’évaluation de la sensibilité variétale (blé tendre) à Microdochium spp. robustes, reproductibles et transférables à tous les acteurs de la sélection française. Afin d’identifier les critères nécessaires à la réussite des essais inoculés, plusieurs variables seront évaluées (e.g. isolats, taux d’inoculum, nombre d’applications, stade d’application,…) pour des variétés de blé tendre pertinentes identifiées lors du précédent projet. En parallèle, nous développerons un test de phénotypage en conditions contrôlées (sur feuilles et épis) pour disposer de méthodes de criblage rapide et de protocoles pour l'étude du mode d'infection de ces agents pathogènes.
Le troisième volet consistera à étudier, en conditions contrôlées, la variabilité du pouvoir pathogène des deux espèces de Microdochium par la caractérisation du mode d’infection sur blé tendre, par des mesures d’agressivité selon les organes de la plante (feuilles, épis) ou encore la recherche de gènes impliqués dans l’interaction blé-Microdochium spp.
Pour conclure, ce projet fournira des livrables et des méthodes nécessaires et transférables à l’ensemble de la filière céréalière pour lutter efficacement contre Microdochium.