En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal UMR ISPA Bordeaux Science Agro

INRA UMR ISPA - Interactions Sol Plante Atmosphère

Soutenance de thèse de Hugo FERNANDEZ MENA

Equipe BIONUT

Soutenance de thèse de Hugo FERNANDEZ MENA

Hugo Fernandez Mena soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés :

Modélisation des flux de biomasse et de nutriments dans les territoires agricoles. Simulation et évaluation de scénarios appliqués à un cas d’étude en France.

La soutenance est prévue le mardi 19 décembre 2017 à 9h00
A l’amphithéâtre Colette et Josy Bové, INRA Bordeaux Aquitaine, 71 Avenue Edouard Bourlaux, 33140 Villenave-d'Ornon.

Devant le jury :

M. Sylvain PELLERIN

INRA     

Directeur de these

Mme Sabine  HOUOT

INRA - AgroParisTech 

Rapporteur

M. Oene OENEMA

Wageningen University  

Rapporteur

M. Gilles BILLEN 

CNRS 

Examinateur

M. Thomas NESME 

Bordeaux Sciences Agro  

CoDirecteur de these

M. Agustín DEL PRADO  

Basque Center for Climate Change (BC3)

Examinateur

M. Patrick TAILLANDIER

INRA 

Examinateur

                                                                                                                                                                          

Résumé : 

Nourrir une population mondiale croissante dans un contexte de changements globaux pose de nouveaux défis à l’agriculture en termes d’efficience de production et d’impacts environnementaux. Rendre l’agriculture plus soutenable nécessite de mieux recycler la biomasse et les nutriments, c’est-à-dire de tendre vers des flux de fertilisants, de produits végétaux, d’aliments du bétail, de coproduits et de déchets plus circulaires dans les chaines et filières agricoles. À ce titre, il est nécessaire de développer de nouveaux outils pour mieux explorer et évaluer les échanges de matières entre les fermes et leurs partenaires économiques amont et aval dans les territoires. Dans le travail présent, l’état de l’art concernant les méthodes d’analyse, de modélisation et d’évaluation environnementale des flux de biomasse et d’éléments minéraux à différentes échelles est réalisé. Le modèle multi-agents FAN (« Flows in Agricultural Network»)qui simule les flux des matières entre les fermes et leurs partenaires économiques dans les territoires agricoles a été développé. Les processus de FAN sont expliqués en détail et une analyse de sensibilité des variables clefs est présentée. Par ailleurs, le modèle FAN a été appliqué à un cas d’études en France pour évaluer la performance des scénarios contrastés visant à améliorer l’efficience d’utilisation des éléments minéraux, développer le recyclage de la matière, favoriser la production du biogaz ou restructurer les systèmes de production. Les sorties de simulations des scenarios sont analysées en termes de production alimentaire et énergétique, de flux de matières et de logistique, de cycle des nutriments et d’émissions de gaz à effet de serre. Ce travail montre l’utilité des outils de prospective et modèles multi-agents pour améliorer la durabilité des systèmes agricoles et des chaines alimentaires, pour créer et évaluer des solutions collectives tendant vers l’économie circulaire et pour prendre en charge les interactions entre acteurs économiques au sein des chaines et filières alimentaires complexes.

Mots-clés :         azote,territoire,économie circulaire,simulation,modèle multi-agents,scenarios