En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo partenaire Logo Biogeco

Unité Mixte de Recherche Inra-Univ. Bordeaux "Biodiversité Gènes et Communautés" - Biogeco

Unité mixte de recherche (Inra, Univ. Bordeaux 1) Biodiversité, gènes et communautés (Biogeco)

INRA_rvb150  

INRA Bordeaux-Aquitaine
Site de Recherches Forêt-Bois
69 route d'Arcachon
33612 CESTAS Cedex - FRANCE

Kremer Antoine (Chercheur)

05 57 12 28 32, antoine.kremer@pierroton.inra.fr

 

Antoine Kremer

Equipe Ecologie et Génomique Fonctionnelles 

Antoine KREMER

UMR 1202 Biodiversité Gènes & Communautés
INRA
69 route d'Arcachon
33610 CESTAS – France

Tel : 05 57 12 28 32
Fax: 05 57 12 28 81

Courriel :antoine.kremer@pierroton.inra.fr

Formation

Habilitation à diriger des Recherches, Génétique des Populations, 1995, Université de Paris XI-Orsay

Doctorat, Génétique quantitative, 1992 Université de Paris XI-Orsay

Ingénieur des Techniques Forestières, 1976, Ecole Nationale des Ingénieurs des travaux des Eaux et Forêts (ENITEF).

Activités de recherches

Mes activités de recherches concernent la structure et l’évolution de la diversité et de la différenciation génétique entre populations naturelles, quel que soit le niveau où cette diversité s’exprime (Séquence d’ADN, gènes, caractères phénotypiques). Les relations entre ces différents niveaux constituent un des axes prioritaires de mes recherches.

Ces recherches sont motivées par la compréhension des mécanismes évolutifs qui ont conduit à l’organisation actuelle de la diversité. Initialement tournées vers  l’histoire passée des espèces, elles s’intéressent aujourd’hui plus particulièrement à l’évolution future en réponse  aux changements environnementaux.  Elles font donc très largement appel à la microévolution en croisant des approches complémentaires: génétique, génomique et écologie.

1. Approches théoriques et expérimentales

Mes méthodes d’analyse associent des approches expérimentales et théoriques. Un objectif très important est de réunir des données de diversité à différentes échelles spatiales (depuis la population jusqu’à l’aire de distribution) pour en déduire des patrons de distribution, et en inférer les mécanismes évolutifs sous-jacents. Ces données expérimentales sont confrontées à des modèles théoriques et à différents scénarios évolutifs grâce à l’utilisation de simulations informatiques.

2. Modèles expérimentaux

Les chênes européens (Chêne sessile et pédonculé) constituent les principaux modèles d’études. De multiples données de diversité ont été recueillies sur l’ensemble de l’aire naturelle (séquences d’ADN chloroplastique et nucléaires, gènes, caractères phénotypiques). Des observations continues sont menées sur des gradients spatiaux environnementaux (altitude, latitude)  susceptibles de reproduire des changements climatiques futurs. Ces données ont été complétées par les celles relatives aux ressources génomiques (cartes génétiques, banques de séquences d’EST) et sont aujourd’hui réunies sur un portail électronique 

3. Différenciation mono et multilocus

Un aspect particulier de mes recherches concerne les relations entre différenciation de caractères phénotypiques et différenciation au niveau moléculaire. Ces deux niveaux se caractérisent par des différences d’architecture génétiques (multilocus vs monolocus), qui conditionnent en grande partie les « ruptures » de différenciation observées entre caractères quantitatifs (Qst) et données moléculaires (Fst). Les déséquilibres de liaison ainsi que les effets d’interaction entre gènes (épistasie), constituent de ce fait une préoccupation toute particulière.

4. Différenciation adaptive et neutre

Avec le développement de la génomique fonctionnelle, nos recherches se sont progressivement orientées vers l’identification de gènes impliqués dans des caractères liés à l’adaptation des arbres à leur milieu (phénologie du bourgeon terminal et réponse à l’anoxie racinaire). Notre objectif est d’estimer la diversité de séquences dans ces gènes au sein de populations naturelles, en comparaison avec la diversité des caractères phénotypiques eux-mêmes, dans l’espoir d’y retrouver les empreintes moléculaires de la sélection naturelle.

5. Répartition de la différenciation moléculaire au sein du génome

La disponibilité de cartes génétiques dense  du chêne sessile et pédonculé permet aujourd’hui de localiser des régions d’intérêt en combinant deux approches complémentaires : la localisation de QTL de caractères phénotypiques répondant à la sélection naturelle et la cartographie des valeurs de différenciation (Fst) des marqueurs.

6. Différenciation entre populations et différenciation entre espèces

Au-delà de la différenciation génétique entre populations d’une même espèce, mon intérêt porte également sur la différenciation entre espèces proches, notamment au sein du complexe des chênes blancs européens (Quercus petraea et Q. robur), sous l’effet notamment de la sélection diversifiante.

Projets de recherches en cours ou récents.

Projets européens

2014-2018 ProjetTREEPEACE financé par l’Union Européenne (projet ERC Advanced Grant FP7 -339728)  «Le rythme de l’évolution des arbres depuis l’holocène jusqu’à l’anthropocène» Coordinateur : Antoine Kremer

Le projet TREEPEACE a pour objectif de mesurer les taux d’évolution des arbres (en prenant pour exemple les chênes)  à différentes échelles de temps, au cours desquelles il y a eu des changements environnementaux majeurs. Trois périodes sont particulièrement suivies: (1) la période de réchauffement post glaciaire (depuis les derniers 15000 ans), (2) la période postérieure au petit âge glaciaire (depuis 1600 jusqu’à nos jours), (3) la période actuelle et future. Le projet s’intéresse aux changements évolutifs qui se sont produits au niveau du génome, mais aussi au niveau de plusieurs caractères phénotypiques contribuant au syndrome adaptatif. Il utilise des approches complémentaires (analyse de l’ADN ancien, reséquencage de génomes entiers, monitoring synchronique at allochronique in situ et en test de provenances, simulation, génétique quantitative évolutive) pour aboutir à une vision générique de l’évolution d’espèces à longue durée de génération, et sur des courtes échelles de temps.

2012-2016 ProjetFORGER financé par l’Union Européenne (FP7, N°289119)  « Gestion durable des ressources génétiques forestières en Europe » Coordinateur : Koen Kramer (Alterra, Wageningen, Hollande).  9 partenaires de 8 pays.

L’objectif du projet est de réunir l’ensemble des connaissances acquises sur la diversité des espèces forestières en Europe pour en déduire des recommandations et méthodes de gestion  des ressources génétiques aux gestionnaires des forêts et des espaces naturels. Il cherche notamment (1) à intégrer les données de diversité accumulées sous forme de bases de données électroniques (2) à mettre au point une méthode générique de monitoring de la diversité génétique (3) à évaluer la diversité actuelle et prédire la diversité future sous divers scénarii climatiques, (4) à faire le point sur les échanges de matériel de reproduction entre pays européens, (5) à élaborer des recommandations de gestion des peuplements de conservation et de production.

Projets nationaux

2011-2014  Projet  GENOAK  financé par l’ANR « Séquençage du génome du chêne et identification de gènes d’intérêt adaptatifs chez les arbres forestiers ». Coordinateur : Christophe Plomion (INRA, Biogeco). 5 partenaires (INRA Biogeco, Genoscope, INRA Urgi, INRA Gdec, INRA Iam)

Le projet GENOAK répond à trois objectifs majeurs. Il vise tout d’abord à obtenir une séquence de référence du génome du chêne pédonculé (Quercus robur). Dans un second temps, l’ensemble du code génétique sera annoté, et rendu disponible à la communauté scientifique. Enfin le reséquençage de plusieurs arbres de quatre chênes blancs (chêne sessile, pédonculé, pubescent et tauzin) permettra d’identifier les gènes soumis à la sélection naturelle et impliqués dans leur divergence écologique.

2011-2019  Laboratoire d’Excellence COTEfinancé par le Commissariat Général à l’Investissement «  Evolution, adaptabilité et gouvernance des écosystèmes continentaux et côtiers ». Coordinateurs : Antoine Kremer et Hélène Budzinski. 10 unités de recherches appartenant aux Universités  de Bordeaux 1, Bordeaux 2 , Bordeaux 4 et de l’INRA, CNRS, IFREMER et CEMAGREF

 

L’ambition du LabEx COTE est de développer des recherches couplant l’ensemble des facteurs responsables de l’évolution des écosystèmes (Agrosystèmes, forêts et écosystèmes côtiers), quel que soit l’impact  de l’homme sur leur fonctionnement. Il vise à développer une approche générique s’appliquant  autant aux écosystèmes naturels qu’artificialisés, et prenant en compte les interactions entre écosystèmes.  Cet objectif  nécessite le concours de communautés scientifiques diverses et complémentaires, le développement d’approches intégratives innovantes, un dialogue renforcé entre les chercheurs et la société.

Le LabEx COTE réunit des chercheurs  en biologie, physique, chimie et sciences socio-économiques de l’environnement, pour comprendre et prévoir les réponses des écosystèmes aux changements induits par l’homme et pour fournir des outils et des méthodes de régulation ou de conduite de leur évolution. Les principaux résultats escomptés du Labex COTE devraient conduire à une gestion adaptative des écosystèmes en réponse aux  changements environnementaux.  Cette gestion regroupe des actions d’atténuation de la vulnérabilité des milieux, de mitigation face aux risques naturels et anthropiques, voire de réhabilitation. COTE met en place une cellule d’expertise  dont l’objectif est de renforcer le dialogue entre utilisateurs de la recherche et chercheurs, et de faciliter la mise en oeuvre de la gestion adaptative.

Réseau international

Je coordonne le réseau européen EVOLTREE  qui fonctionne par contribution volontaire de ses membres et est hébergé par l’EFI.  Le réseau regroupe 23 laboratoires issus de 13 pays. Le réseau est la continuation du réseau d’excellence EVOLTREE qui avait été financé par l’Union Européenne de 2006 à 2010.

L’objectif principal du réseau est de promouvoir des recherches dans le domaine de la génomique environnementale en  associant des approches complémentaires faisant appel à la génétique, la génomique, l’écologie et l’évolution et répondant à des préoccupations globales (biodiversité, changements climatiques). Dans cet esprit le réseau maintien et développe des ressources et infrastructures expérimentales mis en place durant la période de financement par  de l’Union Européenne tels que le laboratoire virtuel eLab, le centre de ressources génomiques, des sites d’observation et de suivi. Il facilite aussi l’accès et l’utilisation à ces ressources. Le réseau organise également des écoles d’été et entretient un dialogue avec les utilisateurs des résultats de la recherche.

 

Projets de recherche antérieurs

CV

Liste de toutes les publications

Publications (Google scholar)

 

Publications récentes

Saenz-Romero C, Lamy JB, Ducousso A, Musch B, Ehrenmann F, Delzon S, Chalupka W, Dagdas S, Hansen JK, Lee SL, Liesebach M, Rau HM, Psomas A, Schneck V, Steiner W, Zimmermann NE, Kremer A 2016.  Adaptive and plastic response of Quercus petraea across Europe. Global Change Biology (Accepted for publication)

Rellstab C, Zoller S, Walthert L, Lesur I, Bodénès C, PLuess AR, Sperisen C, Kremer A, Gugerli F 2016. Signatures of local adaptation in candidate genes of oaks (Quercus spp.) in respect to present and future climatic conditions. Molecular Ecology (In press)

Kremer A 2016 Microevolution of European temperate oaks in response to environmental changes. Compte rendus Biologies 339: 263-267 (pdf)

Porth I, Garnier-Géré P, Klapste J, Scotti-Saintagne C, El-Kassaby Y, Burg K, Kremer A 2016 Species-specific alleles at a β-tubulin gene show significant associations with leaf morphological variation within Quercus petraea and Q. robur populations. Trees Genetics & Genomes 12: 81  (pdf)

Bodénès C, Chancerel E, Ehrenmann F, Kremer A, Plomion C 2016 High density linkage mapping and distribution of segregation distorsion regions in oak genome.  DNA Research 23: 115-124 (pdf)

Plomion C, Aury JM, Amselem J, Alaeitabar T, Barbe V,  Belser C,  Berges H, Bodénès C, Boudet N, Boury C, Canaguier A,  Couloux A, Da Silva C, Duplessis S, Ehrenmann F, Estrada-Mairey B,  Fouteau S,  Francillonne N, Gaspin C,  Guichard C,  Klopp C, Labadie K, Lalanne C,  Le Clainche I,  Leplé JC, Le Provost G,  Leroy T,  Lesur I,  Martin F, Mercier J, Michotey C, Murat F,  Salin F,  Steinbach D, Faivre-Rampant P, Wincker P,  Salse J, Quesneville H,  Kremer A 2016 Decoding the oak genome: public release of sequence data, assembly, annotation and publication strategies. Molecular Ecology Resources 16: 254-265 (pdf)

Sinclair FH, Stone GN, Nicholls JA, Cavers S, Gibbs M, Butterill G, Wagner S, Ducousso A, Gerber S, Petit R, Kremer A, Schönrogge K, 2016 Impacts of local adaptation of forest trees on associations with herbivorous insects: implications for adaptive forest management. Evolutionary Application 8: 972-987 (pdf)

Lesur I, Kohler A, Martin F,  Kremer A,  Plomion C,  Le Provost G 2015. Transcriptomic resources for Hazelnut tree (Corylus avellana L.) Gebomic Resources Notes  (pdf)

Lesur I, Le Provost G, Bento P, Da Silva C, Leplé JC, Murat F, Ueno S, Bartholomé J, Lalanne C, Ehrenmann F, Noirot C, Burban C, Léger V, Amselemn J, Belser C, Quesneville H, Stierschneider M, Fluch S, Feldhahm L, Tarkka M, Herrmann S, Buscot F, Klopp C, Kremer A, Salse J, Aury JM, Plomion C, 2015 The oak gene expression atlas : insights into Fagaceae genome evolution and the discovery of genes regulated during bud dormancy release. BMC Genomics 16: 112 (pdf)

Vidalis A., Hosius B., Ziehe M., Kremer A., Lefevre F., Gugerli F., Beuker E., Kowalczyk J. , Finkeldey R., 2015 Complex selective responses of oak seedlings to translocations. (in preparation)

Lepoittevin C, Bodénès C, Chancerel E, Villate L, Lang T, Lesur I, Boury C, Ehrenmann F, Zelenica D, Boland A, Besse C, Garnier‐Géré P, Plomion C, Kremer A 2015, Single-nucleotide polymorphism discovery and validation in high density SNP array for genetic analysis in European white oaks. Mol Ecol Res 15: 1446-1459 (pdf)

Lesur I, Bechade A, Lalanne C, Klopp C,  Noirot C,  Leplé JC,  Kremer A,  Plomion C,  Le Provost G 2015 A unigene set for European beech (Fagus sylvatica L.) and its use to decipher the molecular mechanisms involved in dormancy regulation. Molecular Ecology Resources 15, 1192-1204 (pdf)

Goiecoechea PG., Herran A., Durand J., Bodénès C.,  Plomion Ch., Kremer A., 2015.A linkage disequilibrium perspective on the genetic mosaic of speciation in two hybridizing Mediterranean white oaks. Heredity 114:373-386 (pdf)

Hubert, F. Grimm GW, Jousselin E, Berry V, Franc A, Kremer A  2014 Multiple nuclear genes stabilize the phylogenetic backbone of the genus Quercus. Systematics and Biodiversity 12 : 405-423 (pdf)

Soularue JP, Kremer A (2014) Evolutionary responses of tree phenology to the combined effects of assortative mating, gene flow and divergent selection. Heredity  113:  485-494 (pdf)

Dantec CF, Vitasse Y, Bonhomme M, Louvet JM, Kremer A, Delzon S  2014  Chilling and heat requirements for leaf unfolding in European beech and sessile oak populations at the southern limit of their distribution range. Int J Biometeorol 58:  1853-1864 (pdf)

Kremer A, Potts BM, Delzon S (2014) Genetic divergence in forest trees: understanding the consequences of climate change. Functional Ecology 28 : 22-36  (pdf)

Gerber S., Chadœuf J., Gugerli F., Lascoux M., Buiteveld J., Cottrell J., Dounavi A., Fineschi S., Forrest L., Fogelqvist J., Goicoechea P.G., Jensen J.S., Salvini D., Vendramin G.G., Kremer A. (2014) High rates of gene flow by pollen and seed in oak populations across Europe. PlosOne 9: e85130 (pdf)

Gailing O, Bodenes C, Finkledey R, Kremer A, Plomion C (2013) Genetic mapping of EST-derived simple sequence repeats (EST-SSRs) to identify QTL for leaf morphological characters in a Quercus robur full-sib family Tree Genetics & Genomes 9: 1361-1367 (pdf)

Alberto FJ, Derory J, Boury C, Frigério JM, Zimmermann NE, Kremer A (2013). Imprints of natural selection along environmental gradients in phenology-related genes of Quercus petraea. Genetics 195 :  495–512 (pdf)

Gugerli F, Brandl R, Castagneyrol B, Franc A, Jactel H, Koelewijn HP, Martin F, Petre M, Pritzch K, Schroder H, Smulder MJM, Kremer A, Ziegenhagen B and Evoltree JERA3 contributors. 2013 Community genetics in the time of next generation molecular technologies. Molecular Ecology 22:  3198–3207 (pdf)

Alberto F, Aitken S, Alia R, Gonzalez-Martinez S, Hanninen H, Kremer A, Lefèvre F, Lenormand T, Yeaman S, Whetten R, Savolainen O  2013 Potential for evolutionary response to climate change - evidence from tree populations. Global Change Biology 19: 1645–1661 (pdf)

Lepais O, Roussel G, Hubert F, Kremer A, Gerber S  2013 Strength and variability of postmating reproductive isolating barriers between four European white oak species Trees Genetics & Genomes 9: 841–853 (pdf)

Homolka A, Schueler S, Burg K, Fluch S, Kremer A 2013 Insights to drought adaptationof two European oak species revealed bu nucleotide diversity of candidate genes. Trees Genetics & Genomes 9: 1179-1192 (pdf)

Ueno S, Klopp C, Leplé JC, Deory D, Noirot C, Prince E, Leger V, Kremer A, Plomion C, and G Le Provost 2013 Trsanscriptional profiling of bud dormancy induction and release in oak by next generations sequencing. BMC Genomics 14: 236(pdf)

Bodénès C, Chancerel E, Gailing O,  Vendramin GG, Bagnoli F, Durand J, Goicoechea PG, Soliani C, , Villani F, Mattioni C,  Koelewijn HP,  Murat F, Salse J,Roussel G, Boury C, Alberto F, Kremer A, C. Plomion 2012. Comparative mapping in the Fagaceae and beyond using EST-SSRs. BMC Plant Biology 12:153 doi:10.1186/1471-2229-12-153 (pdf)

Castagneyrol B, Lagache L, Giffard B, Kremer A, Jactel H 2012. Genetic diversity increases insect herbivory on oak saplings. Plos One 7: e44247   doi: 10.1371/journal.pone.0044247  (pdf)

Kremer A, Baker A, Bousquet J, Cervera MT, Fluch S, Koskela J, Mac Kay JU, neale D, Ritland K, Savolainen O, Vinceti B, Wheeler N, Whitham TG 2012. A roadmap for future transatlantic research cooperation on adaptation of trees to environmental change. Document prepared for the European Commission by the FoResTTrac project.

Lamy JB, PLomion C, Kremer A, Delzon S 2012. QST < FST as a signature of canalization. Molecular Ecology 21 : 5646-5655 (pdf)

Soularue JP, Kremer A (2012) Assortative mating and gene flow generate clinal phenological variation in trees BMC Evolutionary Biology 2012, 12:79 doi:10.1186/1471-2148-12-79 (pdf)

Kremer A, Ronce O, Robledo-Arnuncio JJ, Guillaume F, Bohrer G, Nathan R,  Bridle JR, Gomulkiewicz R, Klein EK, Ritland K, Kuparinen A, Gerber G, Schueler S (2012) Long distance gene flow and adaptation of forest trees to rapid climate change. Ecology Letters 15: 378–392 (pdf)

Le Corre V, Kremer A (2012) The genetic differentiation at quantitative trait loci under local adaptation. Molecular Ecology  21, 1548-1566 (pdf)

Kremer A, Abbott AG, Carlson JE, Manos PS, Plomion C, Sisco P, Staton ME, Ueno S, Vendramin GG (2012) Genomics of Fagaceae. Trees Genetics & Genomes 8, 583-610 (pdf)

Le Provost G, Sulmon C,  Frigério JM, Bodénès C,  Kremer A, Plomion C 2012. The role of water-logging responsive genes in shaping inter-specific differentiation between two sympatric oak species. Tree Physiology  32: 119-134 (pdf)

Kremer A, Le Corre V 2012 Decoupling of differentiationbetween traits and their underlying genes in response to divergent selection. Heredity. 108, 375–385 (pdf)

Abadie P, Roussel G, Dencausse B, Bonnet C, Bertocchi E,  Louvet JM, Kremer A,  Garnier-Géré P, 2012. Strength, diversity and plasticity of reproductive barriers in two hybridizing oak species (Quercus robur and Quercus petraea (Matt) L.). Journal of Evolutionary Biology 25 : 157-163  (pdf)

Goicoechea PG, Petit RJ, Kremer A 2011. Detecting the footprint of ecological speciation in oaks with linked markers. Heredity 109: 361-371 (pdf)

Kremer A (2011) Missing heritability and missing Fst of candidate genes: why does gene variation differ from trait variation in trees? BMC Proceedings 2011, 5 (Suppl 7):I1 (pdf)

Kolström M, Lindner M, Vilen T, Maroschek M, Seidl R, Lexer MJ, Netherer S, Kremer A, Delzon S, Barbati A, Marchetti M, Corona P 2011. Reviewing the science and implementation of climate change adaptation measures in European Forestry . Forests 2: 961-982 (pdf)

Bresson CC, Vitasse Y, Kremer A, Delzon S, 2011. To what extent is altitudinal variation of functional traits driven by genetic adaptation in European oak and beech? Tree Physiology 31: 1164-1174 (pdf)

Lesur I, Durand J, Sebastiani F, Gyllenstrand N, Bodénès C, Lascoux M, Kremer A, Vendramin GG, Plomion C. 2011. A sample view of the pedunculate oak (Quercus robur) genome from the sequencing of hypomethylated and random genomic libraries Trees Genetics & Genomes7:1277–1285 (pdf)

Chancerel E, Lepoittevin C, Lin YC, Jaramillo-Correa JP, Eckert A, Wegrzyn J, Zelenika D, Boland A, Le Provost G, Frigerio JM, Chaumeil P, Garnier-Géré P, Boury C, Grivet D, González-Martínez SC, Rouzé P, Van de Peer Y, Neale D, Cervera MT, Kremer A, Plomion P, 2011 . Development and implementation of a highly-multiplexed SNP array for genetic mapping in maritime pine. BMC Genomics 12:368 (pdf)

Vitasse Y, François C, Delpierre N, Dufrêne E, Kremer A, Chuine I, Delzon S, 2011 Assessing the effects of climate change on the phenology of European temperate trees. Agricultural and Forest Meteorology 151 : 969-980 (pdf)

Faivre-Rampant P, Lesur I, Boussardon C, Bitton F, Bodénès C, Le Provost G, Bergès H, Fluch S, Kremer A, Plomion C 2011. Analysis of BAC end sequences in oak, providing insights into the composition of the genome of this keystone species. BMC Genomics , 12 : 292 (pdf)

Kremer A, Vinceti B, Alia R, Burczyk J, Cavers S, Degen D, Finkeldey R, Fluch S, Gömöry D, Gugerli F, Koelewijn HP, Koskela J, Lefèvre F, Morgante M, Mueller-Starck G, Plomion C, Taylor G, Turok J, Savolainen O, Ziegenhagen B 2011. Forest Ecosystem genomics and adaptation: Evoltree Conference Report. Trees Genetics & Genomes 7: 869–875  (pdf)

Neale DB, Kremer A. 2011 Forest Tree Genomics: Growing Resources and Applications. Nature Reviews Genetics 12: 111-122 (pdf)

Alberto F., Bouffier L., Louvet J.M., Delzon S., and Kremer A. 2011 Adaptive responses for seed and leaf phenology in natural populations of sessile oak along altitudinal gradients. Journal of evolutionary Biology 24: 1142-1454 (pdf)

Vornam B, Gailing O, Derory J, Plomion C, Kremer A, Finkeldey R 2011. Characterization and natural variation of a dehydrin gene in Quercus petraea (Matt.) Liebl. Plant Biology 13: 881-887(pdf)

Ueno S, Le Provost G, Léger V, Klopp C, Noirot C, Frigerio J, Salin F, Salse J, Abrouk M, Murat F, Brendel O, Derory J, Abadie P, Léger P, Cabane C, Barré A, de Daruvar A, Couloux A, Wincker P, Reviron M, Kremer A, Plomion C: Bioinformatic analysis of Sanger and 454 ESTs for a keystone forest tree species: oak. BMC Genomics 11: 650 (pdf)

Durand J, Bodénès C, Chancerel E, Frigerio JM, Vendramin G, Sebastiani F, Buonamici A, Gailing O, Koelewijn HP, Villani F, Mattioni C, Cherubini M, Goicoechea PG, Herrán A, Ikaran Z, Cabané C, Ueno S, de Daruvar A, Kremer A, Plomion C 2010 SSR mining in oak ESTs and bin mapping of 256 loci in a Quercus robur L. full-sib pedigree. BMC Genomics11: 570(pdf)

Kremer, A. 2010  Evolutionary responses of European oaks to climate change. Irish Forestry (pdf)

Kremer, A., Sederoff, R., and Wheeler N.C. 2010. Genomics of Forest and Ecosystem health in the Fagaceae: Meeting Report. Trees Genetics & Genomes6: 815-820 (pdf)

Vitasse, Y, Bresson C.C., Kremer A., Michalet R., and S. Delzon 2010 Quantifying phenological plasticity to temperature in two temperate tree species. Functional Ecology 6: 1211-1218(pdf)

Kremer A, V., Le Corre , R.J. Petit & A. Ducousso 2010. Historical and contemporary dynamics of adaptive differentiation in European oaks. In : DeWoody A, Bickham J, Michler C, Nichols K, Rhodes G, Woeste K (eds), p101-122  Molecular approaches in natural resource Conservation . Cambridge University Press (pdf)

Alberto F., Niort J., Derory J., Lepais O., Vitalis R., Galop D., and Kremer A. 2010 Population differentiation of sessile oak at the altitudinal front of migration in the French Pyrenees. Molecular Ecology 19 : 2626-2639(pdf)

Peñaloza-Ramírez J.M., González-Rodríguez A., Mendoza-Cuenca L.,Caron H., Kremer A. & Oyama K. 2010. Altitudinal patterns of interspecific gene flow in a multispecies oak hybrid zone in the Sierra Tarahumara, Mexico. Annals of Botany 105: 389-399 (pdf)

Derory, J., C. Scotti-Saintagne, E. Bertocchi, L. Le Dantec, N. Graignic, A. Jauffres, M. Casasoli, E. Chancerel, C. Bodénès, F.Alberto and A. Kremer 2010. Contrasting correlations between diversity of candidate genes and variation of bud burst in natural and segregating populations of European oaks. Heredity 104 : 438-448(pdf)

Loustau M.L., Vitasse Y., Delzon S., Capdevielle X., Marçais B., Kremer A., 2010. Are plant pathogen populations adapted for encounter with their host ? A case study of phenological synchrony between oak and an obligate fungal parasite along an altitudinal gradient. Journal of Evolutionary Biology 23 : 87-97 (pdf)

Lindner, M.,  M. Maroschek, S. Netherer, A. Kremer, A. Barbati, J. Garcia-Gonzalo,  R. Seidl, S. Delzon, P. Corona, M. Kolström, M.J.  Lexer and M. Marchetti 2010. Climate change impacts, adaptive capacity, and vulnerability of European forest ecosystems. Forest Ecology and Management 259 :698-709 (pdf)

 

Publications Kremer

Lire la suite