En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo partenaire U-BDX

UMR 1332 - Biologie du Fruit et Pathologie

UMR 1332 Biologie du Fruit et Pathologie

Les Recherches de l'UMR 1332

Les recherches conduites au sein de l’UMR 1332 BFP s’inscrivent dans le grand domaine des Sciences du Végétal et concernent plus particulièrement l’étude du développement précoce du fruit et la mise en place des critères de qualité des fruits charnus, l’étude de l’adaptation des arbres fruitiers (cerisier) au changement climatique ainsi que l’étude de pathogènes non cultivables de plante et de leurs interactions avec leurs plantes hôtes ou leurs insectes vecteurs et l'étude de l'évolution des génomes bactériens.

Ces recherches originales sont centrées sur quelques objets biologiques d’importance économique majeure (fruits : tomate, fraise, cerise ; pathogènes des plantes : virus et phytoplasmes, pathogènes de ruminants: mycoplasmes). L’ensemble des disciplines abordées dans nos thématiques de recherche : biologie du développement, physiologie végétale, pathologie végétale, génétique, génomique et métabolomique, s’inscrivent dans une démarche de biologie intégrative, et nous amènent à développer la biologie des systèmes pour l’analyse de réseaux d'interactions biologiques complexes.

Les six équipes de l’UMR développent un continuum de travaux allant de la compréhension des mécanismes qui sous-tendent le développement des plantes ou leur interaction avec les pathogènes ou avec l'environnement à l’application de ces connaissances dans une logique de recherche translationnelle pour le végétal. Ces recherches sont développées dans le cadre d’un important réseau de collaboration national et international, incluant partenaires privés, laboratoires publics et acteurs du développement ou de la réglementation.

L’UMR 1332 “Biologie du Fruit et Pathologie”est un acteur majeur par sa contribution en terme d’activités de recherche et d’enseignement dans le domaine des Sciences du Végétal, contribuant  à la visibilité d’un « Campus Vert » tant au niveau bordelais qu’aux niveaux national et international.