En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

St Pee

Aquapôle INRA

Inra Bordeaux-Aquitaine
Quartier Ibarron
64310 Saint-Pée-sur-Nivelle
FRANCE

tél : +33 (0) 5 59 51 59 51
fax : +33 (0) 5 59 54 51 52

Offre de stage de 6 à 12 mois (année ou semestre de césure M1 ou stage de M2)

17 juillet 2017

Offre de stage UMR Ecobiop
© inra
L'UMR Ecobiop propose un stage de 6 à 12 mois sur 2017-2018 : "Détermination précoce du sexe chez l'anguille"

Diplôme Universitaire

Compétences devant être acquises durant le stage : analyses QPCR, analyses histologiques, analyse bibliographique et rédaction de rapport

Détermination précoce du sexe chez l’anguille

UMR ECOBIOP, Aquapôle INRA, quartier Ibarron, 64 310 St Pée sur Nivelle

L’anguille, est une espèce migratrice pour laquelle un règlement Européen contraint les états membres à une gestion visant à réduire fortement les causes de mortalité, et à favoriser l’échappement des géniteurs. Le sexe de l’anguille étant sous dépendance environnementale, la gestion de l’espèce et la dynamique de sa population seraient mieux appréhendées si les sex-ratio étaient connus.  Suite à une première étude, la capacité de 6 marqueurs moléculaires à discriminer le sexe parmi des anguilles entre 29 et 40 cm a pu être validée sur des anguilles dont le sexe avait été déterminé histologiquement. Lors d’une étude suivante, conduite en 2015, nous avons prélevé des anguilles juvéniles (c’est-à-dire sans gonade histologiquement différenciée) dans des milieux connus pour avoir des sex-ratio biaisés vers l’un ou l’autre sexe. Sur ces poissons juvéniles, nous avons estimé la capacité des marqueurs moléculaires précédemment sélectionnés à être des indicateurs précoces du sexe et les résultats moléculaires se sont avérés conformes aux attendus (ie aux sex ratio estimés sur la base des captures d’anguilles argentées). Cependant, les sex ratio des milieux échantillonnés sont variables d’une année sur l’autre, et il est difficile d’établir des règles de décision pour les données moléculaires à partir de valeurs de sex ratio dont la valeur réelle ne peut être approchée qu’avec une forte incertitude. Ainsi une nouvelle campagne de prélèvement de gonades sur des anguilles immatures a été réalisée en Mai 2017. La cohorte à laquelle appartient les poissons échantillonnés sera suivie sur deux années afin d’avoir une idée plus juste du futur sex-ratio des anguilles échantillonnées, grâce à un sexage sur des individus de plus grande taille, ayant des gonades histologiquement différenciées.

Objectifs à réaliser durant la période de stage

Il s’agira essentiellement d’intégrer les connaissances nécessaires sur la biologie de l’anguille et la problématique développée, de réaliser des analyses Q-PCR pour mesurer l’expression des gènes ciblés, de réaliser des analyses histologiques de gonades (individus les plus grands + autre provenance). L’interprétation des données, les analyses statistiques et la rédaction d’un rapport devront aussi être réalisées.

Une Assistante-Ingénieur, Aurélie Manicki, encadrera les analyses PCR.

Une technicienne, Marianne Cluzeaud, accompagnera les analyses histologiques.

Un chercheur, Agnès Bardonnet, supervisera et aidera à l’interprétation des données.

Niveau de recrutement

Master 1 ou 2 (indemnité de stage 554 €)

Contact

agnes.bardonnet@inra.fr

télécharger l'offre de stage