En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

St Pee

Aquapôle INRA

Inra Bordeaux-Aquitaine
Quartier Ibarron
64310 Saint-Pée-sur-Nivelle
FRANCE

tél : +33 (0) 5 59 51 59 51
fax : +33 (0) 5 59 54 51 52

Offre de stage M2 UMR Ecobiop

05 octobre 2017

Denombrement
L'UMR Ecobiop propose un stage M2 de 6 mois de mars à août 2018 : "Dénombrement individuel des actes reproducteurs d'alose et application à une méthode d'estimation des stocks"

Contexte et objectif

La grande alose (Alosa alosa) est un clupéidé anadrome présent dans diverses rivières d’Europe (France et Portugal essentiellement).  Les adultes remontent dans les rivières au printemps pour s’y reproduire, la nuit. Lors de l’acte reproducteur, les poissons nagent rapidement en cercle et battent la surface de l’eau avec leur queue, émettant un son caractéristique. Le dénombrement des actes reproducteurs par écoute ou enregistrement sonore est couramment utilisé pour estimer le nombre de géniteurs dans les populations. Cependant, cette estimation nécessite une hypothèse sur la moyenne et la variabilité du nombre d’actes reproducteur par individu. Or, ces paramètres sont très mal connus.

L’objectif du stage est de déterminer au niveau individuel le nombre d’actes reproducteurs réalisés par les aloses durant une saison de reproduction, et de proposer une méthode d’estimation des effectifs de géniteurs tenant compte de ce nombre.

Méthodes et mission du / de la stagiaire

Le suivi individuel de l’activité reproductrice des aloses se fera en les équipant d’accéléromètres enregistrant leurs mouvements et d’émetteurs radio permettant de les localiser dans le milieu naturel. Ces données seront complémentées par l’enregistrement sonore des actes reproducteurs sur les sites fréquentés par les individus marqués. Outre le nombre d’actes reproducteurs par individu, l’analyse conjointe des données sonores, de radiopistage et d’accélérométrie permettra d’attribuer à chaque acte reproducteur réalisé par chaque individu marqué un moment et un lieu, associés à des variables environnementales (température, topologie du site de reproduction…).

Les résultats obtenus serviront 1) à décrire la variabilité interindividuelle du comportement reproducteur et 2) à améliorer le modèle largement utilisé d’estimation d’effectif de géniteurs à partir du nombre d’actes reproducteurs entendus.

Le/la stagiaire assurera, avec l’équipe technique associée au projet, le suivi de terrain impliquant le marquage, le radiopistage, l’enregistrement sonore, la recapture des poissons en fin de reproduction. Il/elle sera responsable de l’archivage et du dépouillement des données collectées (détection des actes reproducteur, recoupement des données audio/radio/accélérométriques), de l’analyse statistique des données (description de la variabilité, influence des facteurs individuels et environnementaux), de la mise au point du modèle d’estimation de l’effectif, de la communication orale et écrite de ses résultats auprès des partenaires du projet.

Lieu du stage

L’UMR INRA/UPPA 1224 Ecobiop est implantée sur deux sites : l’Aquapôle INRA de Saint-Pée-sur-Nivelle et le campus UPPA d’Anglet. L’étudiant(e) sera principalement accueilli(e) à Saint Pée, mais sera susceptible de se déplacer régulièrement à Anglet.

Période du stage

6 mois, de début mars à fin août 2018.

Contact

Cédric Tentelier (Maître de conférence UPPA) : cedric.tentelier@univ-pau.fr 05 59 57 44 47