En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

St Pee

Aquapôle INRA

Inra Bordeaux-Aquitaine
Quartier Ibarron
64310 Saint-Pée-sur-Nivelle
FRANCE

tél : +33 (0) 5 59 51 59 51
fax : +33 (0) 5 59 54 51 52

Effet de l’environnement sur la sélection sexuelle chez la truite commune (Salmo trutta L.) - Work in progress #3

09 mars 2015

truite
© Inra Ecobiop
La sélection sexuelle est une composante de la sélection naturelle qui génère des différences de succès reproducteur entre les individus par le filtre de la reproduction, et influence donc la transmission des gènes entre générations. Un récent travail de recherche effectué dans le cadre d’une thèse (Zoé Gauthey) a permis d’étudier l’effet des variations de l’environnement hydraulique (réchauffement climatique, construction de barrages, etc.) sur la sélection sexuelle chez la truite commune. Des méthodes nouvelles permettant de mieux appréhender l’investissement reproducteur, ainsi que de décomposer l’effet des traits (caractères observables : couleur, forme etc.) sur la l’aptitude phénotypique des individus en fonction des différentes étapes de la sélection sexuelle, ont été mises au point. Les expériences réalisées en milieux naturel et semi-naturel indiquent que la variabilité environnementale n’affecte pas le choix d’habitat de reproduction par les femelles. En revanche, il peut affecter l’investissement reproducteur dans la compétition par exemple, ainsi que les flux de gènes entre des populations génétiquement distinctes. Les résultats obtenus permettent une première estimation de l’évolution de la sélection sexuelle dans le contexte du changement climatique qui prédit notamment l’augmentation de la variabilité hydrologique en zone tempérée, par exemple la variation de débit des rivières ou de courants.