En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo partenaire U-BDX

UMR 1332 - Biologie du Fruit et Pathologie

UMR 1332 Biologie du Fruit et Pathologie

Daniel Just (Dr)

Daniel Just
Ingénieur de Recherche

Responsable de la collection de mutants Micro-Tom

 

CV :

  • Date de naissance : 09-11-1960
  • Diplômes : Doctorat de 3ème cycle en Physiologie Végétale

 

 CONTACTS

Daniel JUST

Tel : 33 (0)57 12 25 29

Fax :33 (0)57 12 25 41

e-mail : daniel.just@inra.fr

 

RATTACHEMENT :

UMR 1332 Biologie du Fruit et Pathologie, INRA-Université de Bordeaux, Centre INRA de Bordeaux, 71 Avenue E. Bourlaux, 33883 Villenave d’Ornon.

 

THEMES DE RECHERCHE :

Au sein de l’équipe GFDF, une approche de génomique fonctionnelle est développée sur la variété naine de tomate Micro-Tom en tant qu’espèce modèle pour les fruits charnus. Commencé en 2001, une collection de mutants fortement mutagénéisée a été réalisée pour obtenir plusieurs mutations ponctuelles dans chacun des 35000 gènes de la tomate.  L’ADN des 8500 mutants a été extrait et utilisé dans l’approche de génétique inverse, le TILLING. Le phénotypage d’une partie de la collection (3500 familles de mutants, 42000 plantes) a été réalisé sur la base de 168 critères phénotypiques différents. L’ensemble représente 26000 annotations et 4000 photographies qui alimentent la base de données MMDB (Micro-Tom Mutant Data Base) accessible sur le site INRA Aquitaine. Actuellement, l’on tend vers la valorisation de la collection de mutants par différents axes : (1) la diffusion de graines soit sur la base du phénotype décrit dans la base soit après des résultats issus du TILLING, (2) l’étude de mutants de couleur du fruit dans le cadre d’un projet européen TomQML, (3) le développement d’une approche de cartographie grossière avec le croisement avec la variété M82 en collaboration avec le Kazusa DNA Research Institute, (4) le projet de développement d’une autre approche de génétique directe par l’identification chez des mutants d’intérêt de la mutation responsable du phénotype par WGS (Whole Genome Sequencing).

 

PUBLICATIONS :

Shirasawa K, Isobe S, Hirakawa H, Asamizu E, Fukuoka H, Just D, Rothan C, Sasamoto S, Fujishiro T, Kishida Y, Kohara M, Tsuruoka H, Wada T, Nakamura Y, Sato S, Tabata S. SNP discovery and linkage map construction in cultivated tomato. DNA Res. 2010 Dec;17(6):381-91. Epub 2010 Nov 2.

Alhagdow M, Mounet F, Gilbert L, Nunes-Nesi A, Garcia V, Just D, Petit J, Beauvoit B, Fernie AR, Rothan C, Baldet P. Silencing of the mitochondrial ascorbate synthesizing enzyme L-galactono-1,4-lactone dehydrogenase affects plant and fruit development in tomato. Plant Physiol. 2007 Dec;145(4):1408-22. Epub 2007 Oct 5.

Baldet P, Hernould M, Laporte F, Mounet F, Just D, Mouras A, Chevalier C, Rothan C. The expression of cell proliferation-related genes in early developing flowers is affected by a fruit load reduction in tomato plants. J Exp Bot. 2006;57(4):961-70. Epub 2006 Feb 17.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :

Responsable des activités de culture (serre et chambres climatisées)