En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo partenaire U-BDX

UMR 1332 - Biologie du Fruit et Pathologie

UMR 1332 Biologie du Fruit et Pathologie

Cécile Brès (Dr)

Cécile Brès
Ingénieur de recherche

Responsable de la plateforme TILLING

CV :
  • Date de naissance : 12/04/1971
  • Diplômes :
    Thèse de Doctorat Biologie, Diversité et Adaptation des Plantes Cultivées, National Superior School of Agronomy of Montpellier (ENSAM). 2000
    DEA : "Ressources Génétiques et Amélioration des Plantes” Université Paris XI/INA-PG (1995)
  • Parcours :
    Post-doctorat (2003 à 2005) “Physical and functional mapping of resistance genes in potato. GAFL, INRA, Avignon.
    Post-doctorat (2001 à 2003) “Positionnal cloning of DMI3, a gene involved in nodulation and myccorhization in Medicago truncatula” LIPM, UMR INRA-CNRS 2495, Toulouse.
    Post-doctorat (2000 à 2001)  “Hybridisation between cultivated wheat and wild relatives (Aegilops ssp.) in France. Fertility restoration via amphiploidy, homeologous recombination” UMR DGPC, INRA, Montpellier.
CONTACTS :

Cécile Bres

71 avenue Edouard Bourlaux 33883 Villenave D’Ornon cedex

cecile.bres@inra.fr

tel : 05 57 12 25 45

Fax : 05 57 12 25 41

RATTACHEMENT : UMR 1332 BFP, Equipe Génomique Fonctionnelle du développement du fruit
THEMES DE RECHERCHE :

Responsable de la plateforme TILLING

Les approches haut débit utilisées dans le cadre des études de génomique (transcriptome, protéome, métabolome) réalisées sur la tomate génèrent un nombre considérable de gènes candidats dont la fonction doit être étudiée in planta par des approches de génétique inverse. Dans ce but, l'équipe Génomique Fonctionnelle du Développement du Fruit de l'UMR Biologie du Fruit et Pathologie a développé une collection de mutants fortement mutagénéisés par l'EMS qui comprend 8 500 familles de mutants M2 chez la tomate miniature MicroTom ainsi qu'une base de données phénotypiques associée (MMDB, accès public envisagé à terme) décrivant près de 3 500 familles M2 de mutants (soit 42 000 plantes). En parallèle, une plateforme de TILLING a été mise en place afin de réaliser la détection de mutations inconnues chez des gènes cibles sur la population de mutants MicroTom. La technologie de TILLING utilisée est celle originellement développée par l'équipe de S. Henikoff à Seattle et adaptée en collaboration avec l' URGV à l'INRA d'Evry. Le TILLING (Targeting Induced Local Lesions IN Genomes) est une méthode de génétique inverse, basée sur la capacité d'une endonucléase à détecter les mésappariements dans un double brin d'ADN et à réaliser une coupure à leur niveau. Les mésappariements surgissent lorsque deux brins d'ADN ne possèdent pas la même séquence, créant ainsi des hétéroduplexes lors de leur appariement. Cela permet de détecter des points de mutation uniques induits par une mutagénèse chimique. Cette technique permet l'identification d'une série d'allèles pour 1 gène donné et peut être adaptée à un screening à haut débit de mutations induites par l'EMS ou de variations génétiques naturelles.

Projet de recherche

Clonage positionnel de gènes impliqués dans la mise en place de la cuticule et le développement précoce du fruit.

PUBLICATIONS :

Okabe Y, Asamizu E, Saito T, C., Matsukura C, Ariizumi T, Bres C, Rothan C, Mizoguchi T, Ezura H. 2011. Tomato TILLING technology: development of a reverse genetics tool for the efficient isolation of mutants from Micro-Tom mutant libraries. Plant and cell physiology. 52: 1994-2005.
Levy J*, Bres C*, Geurts R, Chalhoub B, Kulikova O, Duc G, Journet EP, Ane JM, Lauber E, Bisseling T, Denarie J, Rosenberg C, Debelle F. 2004. A putative Ca2+ and calmodulin-dependent protein kinase required for bacterial and fungal symbioses. Science. 303 : 1361-1364. *co-auteurs
David JL, Benavente E, Bres-Patry C, Dusautoir JC, Echaide M. 2004. Are neopolyploids a likely route for a transgene walk in the wild? The Aegilops ovata x Triticum durum case. The Biological Journal of The Linnean Society. 82,4 : 503 – 510.
Bres-Patry C, Lorieux M, Clément G, Bangratz M, Ghesquière A, 2001. Heredity and mapping of domestication traits in temperate japonica weedy rice. Theoretical and Applied Genetics. 102 : 118-126.
Bres-Patry C, Bangratz M, Ghesquière A, 2001. Genetic diversity and population dynamics of weedy rice in Camargue area. Genetics Selection Evolution. 33 : 425-440.

BREVET :

Bres-Patry C, Debellé F, Levy J, Rosenberg C. A CCaMK involve in nodulation and endomycorrhization. 04290107.4 15.01.2004 EP Brevet européen déposé par VIALLE-PRESLES, Marie, José et al.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :

Agent de Prévention de l’UMR 1332 (depuis 2006)
Membre élu du conseil de gestion de l’UMR 619 (2007-2011)
Membre nommé du conseil de gestion du département Biologie Végétale (depuis 2011)
Membre de la commission d’évaluation des ingénieurs de l’INRA (depuis 2012)